Ardéchoise 2010 : Autopsie d'un naufrage...

Publié le par Olivier Cyclosport

Tout est dit dans le titre… Pour une fois, je commence mon récit par la fin. Parti pour faire le parcours des « sucs » (229km pour 4050m de D+), voir « l’ardéchoise » (216km pour 4040m de D+), je finis péniblement la « volcanique » (171km pour 3000m de D+)…

 

Retour en arrière à J-6… En guise de préparation, j’ai mon billet pour aller voir le groupe « ACDC » à Nice le mardi soir 15 juin avec deux copains et mon fils. Pour la petite histoire, j’ai déjà vu « ACDC » lorsque j’avais l’âge de mon fils et c’est assez « drôle » d’être au même concert avec lui… plus de 30 ans après… Si je vous raconte cela, c’est pour expliquer, je pense, une partie de ma méforme et un cumul de manque de sommeil sur toute la semaine. Cependant, je ne regrette en rien ce choix car le concert était sublime (sous la pluie…) et c’est aussi des moments sympas échangés entre père et fils…

 

Vendredi 18 juin, direction le camping à Tournon en compagnie de ma femme. D’autres copains et copines doivent nous rejoindre pour le week-end. (Momo, Nanie, Wiwi et Rémi sont inscrits sur le 120km). Je récupère mon dossard et fait la connaissance de "Nainvert", Pierre 13 et Bruno du forum de l'ardéchoise.

 

Samedi 19 juin, après une mauvaise nuit de plus, je pars en direction de St Félicien rejoindre un autre cyclo (Laurent) qui se trouve dans le même sas que moi. Au parking, il ne pleut pas et il ne fait pas trop froid. Difficile de choisir la tenue. Encore une erreur, je pars un peu « léger » notamment aux jambes car l’avenir me dira que les genouillères voir les jambières auraient été un meilleur choix…

 

A St Félicien, 3/4 d’Heure avant le départ, il commence à pleuvoir… mon moral est bien bas à ce moment là car comment se motiver à partir pour 10 voir 11h de vélo dans ces conditions ?

 

Le départ est donné, Laurent, qui à moins d’entrainement, part plus lentement (il fait le 120km). Très vite, je vois de nombreuses crevaisons… Après seulement 4km, c’est mon tour… Arrêt… Laurent (merci à lui) me rattrape et s’arrête pour m’aider à réparer sous la pluie… Mon moral en prend encore un coup… (Après coup, nous apprenons qu’un ou des connards ont mis des vis sur la route ainsi que du gazoil !!!).8979105.jpg

Je repars… je sens assez rapidement que je ne suis pas dans le rythme… Je m’arrête de nouveau en haut du premier col (col du Buisson), au stand Shimano pour remettre la bonne pression. Descente prudente car mouillée jusqu’à Lamastre où débute le deuxième col.

Déjà je doute, je gamberge… Le col des Nonières est passé. Les jambes ne sont toujours pas là…


Au Cheylard, je laisse le parcours de droite (le 120km) pour attaquer la montée de Mézilhac. Plus nous montons et plus la température descend. A l’approche de Mézilhac, le vent s’en mêle aussi un peu…

 

Au ravito de Mézilhac, le chrono confirme mes mauvaises sensations… Presque 1H de plus qu’en 2009 !!! (55mn exactement). La crevaison, l’arrêt au stand et les descentes mouillées n’expliquent pas tout. Au fond de moi, je sais déjà que je ne ferai pas un long parcours… De plus, avec ces événements, je me suis mal alimenté (autre erreur).

 

Je poursuis vers le Gerbier des Joncs avec un petit espoir de faire les sucs mais très vite, la « messe est dite ». Le vent, le froid (9°) ont raison de moi. Je m’arrête de nouveau au ravito de Lachamp Raphaël… A partir de là, je vais faire honneur à presque tous les ravitos (confirmant ainsi mon erreur d’alimentation du début).

 

Au Gerbier des joncs, je mets la flèche à droite, direction la "Volcanique"… Je plonge sur St Martin de Valamas, 22km de descente avec la seule envie de rentrer.

 

Descente très froide. A St Martin, arrêt ravito et en route pour la montée de St Agrève. Je me cale dans un "gruppetto" mais à 7km du sommet, je préfère laisser filer... Peu de temps après, je double Brigitte. Nous discutons jusqu'à St Agrève  où elle s'arrête pour attendre Jérome (entre temps, la pluie s'était remis à tomber). Je continue jusqu'au... ravitaillement. Le bus des abandons est complet... Je repars. La descente suivante est dangereuse et glissante. Le froid me tétanise les muscles... J'aborde les 4km du col de Rochepaule "tout à gauche" malgré un dénivelé de seulement 5 ou 6% mais cela me permet de ne pas trop tirer sur les muscles. D'habitude, ce col n'est qu'une formalité... Pas aujourd'hui...

 

8962627.jpgA Rechepaule, un énième et dernier ravito puis une nouvelle descente jusqu'au pont de Clara où il faut monter le col du Buisson et ses % plus sévères. Je ne peux plus me mettre en danseuse alors ce sera assis que je termine la dernière difficulté du jour. Il n'y a plus qu'à se laisser glisser jusqu'à l'arrivée que je franchis en.....9H14'24'' soit 1H35 de plus qu'en 2009 !!! (1335ème sur 1643 arrivants) pour 171km et 3000m de D+

Au compteur : 8H14 soit 1H d'arrêt contre 22mn en 2009

 

Si je suis déçu, ce n'est pas par le chrono mais du fait que je n'ai pris aucun plaisir à rouler (hormis les quelques km avec Brigitte) et surtout les douleurs musculaires.

 

A peine passé la ligne, je rencontre "glop" avec qui j'avais fait le BRM200 de Grenoble puis son père Patrick.

 

Repas puis retour au camping où je rejoins les copains qui ont fini leur parcours.

 

CR de Wiwi

 

A l'année prochaine pour les "Sucs" avec le beau temps !!!

Publié dans cyclosportives

Commenter cet article

descombes 30/06/2010 21:10



Salut Olivier,


même si tu nétais pas content de ta course, nous on trouve que ce que vous avez fait, c'est génial, d'autant plus qu'on a eu un week end des plus pourris !!


 


bravo encore,


 


Une ancienne tournonaise....



Olivier Cyclosport 01/07/2010 22:50



Merci Sabine et à bientôt



glop 25/06/2010 10:18



Salut,


Dur dur quand le moral n'y est pas ! Reste à évacuer la décéption en réalisant une belle virée. J'ai connu les même problèmes que toi : crevaison, jambes flinguées à la reprise, problème
d'alimentation...


Je ne suis pas trop sujet au coup de blues à cause de la flotte mais hier c'était le glandon en prévision de la marmotte et sous le soleil, quel pied !!


Sinon on peut se donner rdv en 2011 sur le BRM200 de Grenoble et sur l'ardéchoise avec lesquels on a un petit contentieux à régler :-)



Olivier Cyclosport 25/06/2010 18:10



C'est clair que le rendez vous est pris pour le BRM 200 de Grenoble et l'ardéchoise 2011...


 


A+



eric le monde des cyclosportives 25/06/2010 08:03



Comme beaucoup, comme moi... une édition à oublier !


C'est vraiment chiant de se préparer toute un saison pour un objectif, et la météo balaie tous les plans... Mais bon... c'est la loi du sport.


Nous devons être un sacré paquet à être déçu, on sera plus fort l'an prochain !


L'année prochaine c'est sur, ils ont prévu très beau, pas trop chaud et sans vent. Un rêve ?


A bientôt


Eric



Olivier Cyclosport 25/06/2010 18:09



J'espère que tes prévisions météorologiques seront les bonnes


a+


Olivier



michel de l'avant pays savoyard 24/06/2010 23:07



crevaison et pluie, de quoi mettre les boules pour le reste de la journée mais bon c'était sans doute un jour sans comme on en connait tous, essaies de rebondir sur  une autre cyclosportive(
l'arvan villars en maurienne par exemple, le 11 juillet, elle est assez sympa et le parcours magnifique). Je ne suis pas un grand spécialiste mais j'ai aussi l'impression, en lisant ton
blog, que tu t'entraines un peu trop sans une vraie coupure hivernale, peut être faut il faire un entrainement plus ciblé de manière à arriver en forme fin juin pour tes objectifs. Mais bon
ce n'est que mon avis. En tous cas bravo pour ta perseverance, si tu fais un jour le relais du chat, je serais heureux de t'offrir   un coup à boire à la guinguette du sommet (avant le
14 juillet car après vacances...)



Olivier Cyclosport 25/06/2010 18:08



Merci pour l'invite mais en juillet, ce sera du plat en vendée...


C'est vrai que si tu veux être au top, il faudrait avoir un plan d'entrainement... Ce que je ne fais pas et cela de manière volontaire. Je roule quand j'en ai envie, aux rythmes de mes envies ce
qui peut conduire, peut être, à quelques loupés. en ce qui me concerne, c'est le pemier en 4 ans... alors dorénavant, je ferai comme d'habitude



Cyril 24/06/2010 22:38



Salut Olivier ! Le pb était le temps je pense... et AC DC ! Trop cool que tu sois allé les voir avec ton fiston ! Perso je ne prends plus de plaisir quand la pluie et le froid se melangent...
l'un sans l'autre cela va mais pitié pas les deux ! Je me rappele de la scoot l'année dernière... tu avais terminé d'ailleurs ! Apparemment tu as dejà d'autres projets... lesquels ? Ok... je
patientrai pour en savoir plus en continuant de regarder de temps à autre ton blog ! A+. Ah j'oubliai : Bravo pour ton ardechoise quand meme !



Olivier Cyclosport 25/06/2010 18:02



Un cumul de plusieurs choses.


ACDC avec le fiston, c'était super sympa... mais il me semble que pour toi aussi la famille s'est agrandie...


J'espère que ça roule pour toi


 


a+


Olivier