Les climatologues et autres "experts" sont-ils des charlots?

Publié le par Olivier Cyclosport

Ce soir, en regardant la météo à la TV, j'ai entendu un truc qui m'a interpellé... D'après les "experts", les hivers deviendraient de plus en plus froids et neigeux... Je me dis que j'ai bien fait d'acheter un home-trainer... Oui mais voilà, ces mêmes "experts" (suite à une série d'hivers doux) avaient prédit l'inverse il y a seulement quelques années... J'avais alors revendu mes skis car on annonçait la mort des stations de moyennes et basses altitudes... Les mêmes "experts" avaient prédit (suite à la canicule de 2003) des étés de plus en plus chauds, que l'on allait voir ce que l'on allait voir... que l'été 2003 allait être du "pipi de chat" à côté... du coup, je cherche à vendre mon stock de maillots brésilien, collection été 2004... De vrais girouettes...

Et puis en ce moment, c'est facile d'être un "expert"... Et oui, vous avez la réponse à toutes les questions : LE RE-CHAU-FFE-MENT-CLI-MA-TI-QUE... Ca marche pour tout, la pluie, la sécheresse, le vent, les inondations etc etc....

Si je ne nie pas le réchauffement climatique du à l'activité humaine, je pense que c'est un peu trop facile comme unique réponse.

 

Tiens, toujours sur le même sujet, vous avez remarqué que tous les journaux télévisés (et autres média) passent la plupart de leur temps à nous parler des conditions climatiques comme s'il s'agissait d'une catastrophe qu'il neige et qu'il fasse froid en................hiver !!!

 

Bon, sur ce, bonnes fêtes à tous, neige ou pas neige !!!

Publié dans divers

Commenter cet article

nanie 03/01/2011 09:32



Ouh là là, Olivier, ton petit coup de gueulel sur le climat en a fait réagir plus d'un. Je ne veut pas contredire tous ces commentaires sur ton article car il y a pas mal de vérité, mais un hiver
reste un hiver et un été un été. A nous de nous acclimater à ces changements, vu qu'on y est quand même pour quelque chose. Ben, en tout cas, moi il m'a bien fait rire, alors refait nous des bons
articles dans ce même style mais sur un vélo!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et BONNE ANNEE A TOUS, CYCLISTES OU PAS



Matthieu 02/01/2011 23:04



Relativiser le réchauffement climatique en disant qu'en 4,5 milliards d'années, il y a eu plein de moments où il a fait bien plus chaud qu'à notre époque ne nous apporte pas grand chose sur le
plan "de la décision politique". Il y a 4,5 milliards d'années, il n'y avait même pas de vie sur Terre. Il y a 2 milliards d'années, 1 milliard d'années ou même 500 millions d'années, les
conditions n'étaient pas réunies pour permettre à l'homme de vivre sur Terre. Evidemment, on peut continuer à brûler nos ressources de façon frénétique: des êtres vivants s'adapteront et la
vie persistera (Sous quelle forme? Difficile à dire). Mais si on veut créer un monde stable dans lequel les hommes ne s'entretuent pas pour l'obtention des dernières ressources
existentes, on ferait mieux d'accorder un peu de crédit à la parole des escrocs-logistes, ces sales donneurs de leçons (comme si j'avais donné une leçon dans ce que j'ai écrit...).


Je ne crois pas que le "lobbying de l'écologie politique" soit aussi puissant que le "lobbying du pétrole", que le "lobbying automobile", etc.



Jean-Pierre BERNELIN 02/01/2011 19:06



Je n'ai pas remis en cause le réchauffement climatique actuel, je l'ai juste remis dans un contexte historique qui ne se résume pas aux 130 dernières années qui ne sont par ailleurs qu'une paille
sur la vie de la Terre (4,5 milliards d'années)
D'autre part je n'ai pas de leçons à recevoir et mis à part peut-être en terme de démagogie de la part des escroc-logistes qui s'y connaissent mieux dans ce domaine
Par ailleurs, la climatologie, qui n'en est qu'à ses balbutiements (ne pas oublier que les premières stations de relevés n'ont guère plus d'un siècle d'existence) est un sujet trop important pour
être abandonné à la dictature de la pensée unique de l'écologie politique


Bonne année 2011 à tous



Rodolphe 30/12/2010 17:27



De toute manière la climatologie n'est pas (encore ?) une science exacte, car très récente... si on rajoute par-dessus le fait que chacun "prêche pour sa paroisse" (les écolos vs les libéraux),
difficile de faire le tri surtout en écoutant TF1 :-(


La vérité est sans doute entre les deux, mais tout comme Matthieu je pense qu'on ne parle de toute façon pas assez d'écologie, réchauffement climatique ou pas... l'Homme fait mal à la Terre, ce
n'est pas nouveau et ce n'est pas non plus avec le développement accéléré de la Chine et l'Inde que ça va s'arranger.


 


Sinon Olivier tu n'aurais pas roulé du côté de Coublevie aujourd'hui vers midi ? Il me semble avoir croisé un Voironnais barbu en revenant avec un collègue de Fontaine sur Moirans ;-)



Olivier Cyclosport 30/12/2010 19:41



C'est clair que la polution est indéniable. On est bien placé à Grenoble pour la voir dès que l'on prend de la hauteur.


Concernant la chine et l'Inde, comment leur reprocher de faire ce que nous, la France, l'Europe, Etat Unis etc... avons fait (et continuons encore un peu à faire) pendant des années pour notre
développement...


Oui, c'était moi que tu as croisé à Coublevie, je partais faire le tour du lac de Charavines


Bonnes fêtes de fin d'année.



Matthieu 30/12/2010 16:43



Olivier, que les médias racontent n'importe quoi et qu'il fasse une montagne d'un grain de poussière, je te l'accorde. Cependant, je ne pense pas qu'il faille reléguer au second plan les
questions environnementales.


Pour la suite, je réagis surtout à la réponse de JP Bernelin.


Il ne faut pas se fier aux phénomènes locaux et éphémères. Localement, le refroidissement d'une zone géographique peut être la conséquence d'un réchauffement global de la planète (le déplacement
des anticyclones peut réorienter les courants océaniques). La température moyenne à la surface de la Terre augmente à une vitesse vertigineuse. Pour preuve, dès 130 dernières années,
les années les plus chaudes sont 2010, 2009, 2005, 2007, 2006, 2003, 2002 et 1998. http://www.lecosmographe.com/blog/?p=1880 Le
réchauffement climatique est un fait scientifique, ce n'est pas un discours politique. Par ailleurs, sous-entendre que l'inexistente taxe carbone était uniquement destinée à financer le
train de vie de nos politiques est de la pure démagogie! La pensée unique du Réchauffement Climatique? Vous parlez de quoi exactement? Ce qui nous gouverne, ce n'est pas l'écologie, mais bien le
libéralisme. L'Etat investit combien chaque année pour préserver la biodiversité, pour lutter contre la déforestation, pour lutter contre le réchauffement climatique? Bien peu à côté des
subventions qui sont octroyées au secteur automobile, aux banques et compagnie.


Il faisait plus chaud au Moyen Age? Oui, mais la température ne fluctuait pas aussi rapidemment, l'accélération actuellement constatée est sans précédent si l'on se fie aux "archives
athmosphèriques glaciaires"; et au Moyen Age, l'humanité était plus sobre: l'athmosphère, les océans, les sols et les eaux n'étaient pas menacés de la même façon. Depuis le début de
l'ère industrielle, les espèces vivantes s'éteignent mille fois plus vite. Ne parlons même pas des conflits qui éclateront avec l'épuisement du pétrole, du gaz naturel, du charbon, de
l'uranium, de l'eau potable...


Vous trouvez qu'on parle trop d'écologie? Je pense qu'on n'en parle pas assez, et qu'on donne bien trop d'importance aux écolosceptiques qui ne sont qu'une infime partie des
scientifiques et dont les travaux sont bien souvent financés par des lobbyings pétroliers. (Claude Allègre va jusqu'à mentir et trafiquer manuellement les courbes dans son ouvrage-ramasse-pognon)



Olivier Cyclosport 30/12/2010 19:34



Salut Matthieu,


Comme je le dis dans mon article, je ne nie pas le réchauffement climatique du à l'activité humaine. Cependant, je pense que l'on ne sert pas l'écologie en utilisant le réchauffement climatique à
toute les sauces.


Ce que je reproche aux "experts" c'est de réagir à court terme (alors que l'évolution du climat devrait, du moins je pense, être analysé à trés long terme. Hors quesqu'il se passe, dès qu'il y a
3 ou 4 hivers doux, on prédit que des hivers doux et à l'inverse, comme en ce moment, 3 ème hiver un peu plus dur (voir normal...) et hop, changement de discours... Les prochains hivers devraient
être plus froids... C'est ce pilotage à vue qui me choque...


bonnes fêtes de fin année.